Neo-Mercantilisme

     Vous voulez une ’tentative’ ? C’est possible mais il faut lire le délire ci-dessous :

     Certaines de mes aquarelles survivent à ma critique, d’autres non. Ces dernières se recyclent en papier journal ou en carton et je pense à elles dès que j’achète ’l’équipe’. Quant aux survivantes, je les laisse traîner à plat au fond d’un carton à dessins, carton que je dégraisse tous les hivers afin de démarrer mes feux de cheminée. Parfois, il m’en reste qui ont échappé aux flammes et à la vague écologique. Ainsi, lorsqu’on m’invite à diner, je pousse le vice jusqu’ à offrir à mes hôtes un dessin. Cela a l’avantage de m’éviter d’acheter des fleurs et cela fournit un sujet de conversation qui me passionne toujours : moi, ma vie, mes œuvres. Curieusement, je suis rarement invité deux fois. Et pourtant, si j’en crois mon banquier, ma conversation est des plus polie et ma compagnie est des plus agréables. Et puis surtout, pour éviter de me voir revenir vérifier si les tableaux ornent effectivement les meilleurs murs de leur salon, certains de mes hôtes s’exilent assez loin. Voilà pourquoi, je me vante à peine lorsque je dis que mes ‘tentatives’ se trouvent dans plusieurs collections privées de par le vaste monde. Triste mais vrai.

     Si une tentative vous plaît, (il y a des inconscients), je vous invite d’abord à aller vous balader sur un tas de sites d’artistes professionnels beaucoup plus talentueux que moi. C’est dur à admettre mais il y en a. Normalement, après ce tour là,  vous aurez fait moult emplettes et il ne restera que le mur des toilettes de la chambre d’amis à décorer. Si vous revenez en insistant : Il vous faut une croute c’est pour une blague, une vengeance ou pour ne plus retourner dîner chez votre belle-mère, alors vous m’envoyez un mail et on s’arrange.

- Soit vous m’invitez à dîner et vous devrez m’écouter déblatérer sur les difficultés chroniques du  marché de l’art en Ouzbékistan ou sur les effets pernicieux des aurores boréales sur la masturbation des cétacés.
- Soit on troque : une ‘tentative’ contre un de vos dessins à vous. Ce n’est pas la peine de venir vérifier je ne le mettrai pas forcément en évidence au dessus de ma collection de capsule de bières nippones.
- Soit on échange : une ‘tentative’ contre un livre de poche. Etant donné que j’ai déjà ‘Dessiner des personnages pour les nuls’, je suis réduit à choisir des livres qui me mettent en valeur comme ‘San Antonio’ ou ‘le club des cinq en vacances’. Je vous demanderai donc une discrétion absolue à ce sujet.

Et mon adresse pour les tractations est la suivante : clubs.roussy@neuf.fr



Répondre

L'Antre de Lockarius |
mélina réalisation |
laboiteabijoux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon super cochon d'inde Titou
| CLUB DES JEUNES INTERCOMMUNAL
| osruto